Et si la joie était un objectif ?

druker1

« Culture eats strategy ».

La culture dévore la stratégie.

Cette fameuse phrase que l’on doit à Peter Drucker est pleine de sens pour le sujet de ce post car dans une entreprise tout est d’abord question de culture.

En d’autres termes,  vous pourrez mettre en place toutes les stratégies que vous voulez, l’efficacité sera remise en cause si la culture de votre entreprise ne favorise pas l’engagement de vos collaborateurs. En effet l’organisation et la culture d’une entreprise impactent  directement les employés et leur performance.

Je l’écris souvent des collaborateurs heureux font des clients heureux, mais qu’est ce qui rend heureux dans une entreprise ? Qu’est ce qui motive

Lire la suite

Les 10 traits des collaborateurs exceptionnels

image

Les collaborateurs sont à  la fois la clé et l’indicateur d’une expérience client réussie.
Voilà pourquoi le manager doit savoir identifier puis s’appuyer sur les formidables leviers que sont ses collaborateurs les plus engagés.

Ces collaborateurs vraiment  exceptionnels sont facilement  identifiables:
Lire la suite

Expérience client : le choix entre carotte ou bâton?

image

J’ai lu un excellent article d’ Orange business services écrit par Francois Jouandet  et titré le ROI de l’expérience client.
Cette analyse, véritable food for thought,  rappelle qu’il existe bien un retour sur investissement pour les entreprises qui pratiquent l’expérience client.
Je vais donc ici en reprendre les éléments clés puis avancer l’idée que le vrai problème des entreprises  vis à vis de l’expérience client est d’ordre culturel et décisionnel et  la conclusion montrera qu’il y a un choix à faire entre la carotte et le bâton.

Commençons par les éléments clés avancés dans l’article.
Le graphe ci-dessous montre que les actions des entreprises championnes de l’expérience client performent ostensiblement(4).

image

Des faits maintenant admis sont également disponibles:
– les clients BtoB sont prêts à Lire la suite

Dear CEO, where does CEM exactly begin?

If you already are successfully implementing  CX in your company this is not for you.
If you consider, as a CEO, that CX is the next battle ground  for you to step in, to beat your competition, please read this post.

Dear CEO,
Did you know you should be the jealous and exclusive owner of this strategic and cultural transformation of  your company that is Customer Experience?

My point here is to simplify and share with you the set of attitudes and decisions you should pay attention to in this context.
First and foremost  let us see the way you connect with people in your company. As a C level manager and as you thrive to make your brand visible to the world, you should put the exact same kind of energy connecting with your team.

If your commitment is seen by your people and if you keep communicating with them, they will convey the same level of engagement and interest to your customers. Why? Just because they will chose to be happily aboard, they will respect your decisions as management, they will promote the products or services and be supportive of the tools, policies and procedures.When top management connects with the team, the latter finds a meaning daily and translate it into exceptional service quality and tremendous engagement. Lire la suite

La reconnaissance vis-à vis des collaborateurs: première clef d’une expérience client réussie

70% des collaborateurs  ne se sentent pas valorisés dans l’entreprise. Ce qui representerait quelques 300 milliards de pertes en productivité.  Ceci vaut pour ceux qui restent.
Ceux qui partent le font à 40% parce qu’ils ne respectent pas leur boss, à 50% parce que leurs valeurs ne concordent pas avec celles de l’entreprise et à 60% parce que leur plan de carrière n’aboutira pas au sein  de celle-ci.

Ces chiffres font sens.

Ce qui fait encore plus sens et qui a un impact direct sur les performances est que ces mêmes collaborateurs désengagés ont un impact négatif sur l’expérience client et donc sur le business.
Plus de details  et sources dans
l’infographie présentée par the social workplace et qui reste d’actualité.
On pense régulièrement à interroger le client sur ce qu’il ressent et sur son niveau de satisfaction, mais le collaborateur  et son expérience sont pourtant et à tord, trop souvent ignorés.

À emporter

Managers:
Cultivez l’attention à l’autre et le pragmatisme. Il n’en faut pas beaucoup pour cultiver son sens de la reconnaissance pris dans les deux acceptions du mot. C’est à dire  dire sa gratitude aux  équipes pour le travail fourni et le fait de prendre acte sans ambiguïté de leur contribution.

Collaborateurs:
La reconnaissance est comme le respect, qui en veut s’en procure. Ne restez pas piégés dans nos bonnes vieilles traditions qui nous empêchent de nous mettre en valeur sous peine d’être taxé d’orgueilleux en manque  d’humilité.Si vous pensez avoir bien contribué  aux performances de l’entreprise, faites- le remarquer factuellement et avec tact.